Route de l'aéroport LSS, cité des jeunes cadres lébous n° 4, 1er étage
+221 33 820 99 82 / +221 77 105 81 58
gs1sn@gs1senegal.org

Traçabilité

Définition, pourquoi, comment et enjeux ?

La traçabilité des produits renvoie à la capacité d’identifier l’historique et l’évolution des produits le long des filières industrielles. Elle est devenue un important outil de gestion de la production et de la qualité des produits et un puissant instrument de codification des informations entre les firmes.

Quand la traçabilité et le suivi de production sont garantis, les apports auxquels l’industrie 4.0 peut prétendre sont considérables, et ce, sur plusieurs plans, notamment ceux de la qualité alimentaire, de la performance, de la sécurité sanitaire et alimentaire et de l’image de l’entreprise.

La traçabilité au service de l’image de l’entreprise et la sécurité alimentaire

Pour le consommateur, le fait de connaître l’origine des produits alimentaires qu’il s’apprête à acheter et à consommer est essentiel. C’est ce qui détermine, en grande partie, son choix et fait qu’il privilégie une marque par rapport à une autre. L’exemple le plus parlant est celui de l’industrie agro-alimentaire, particulièrement sensible en termes d’hygiène des produits (normes HACCP), de leur fraîcheur et de leur traitement. En effet, ce secteur nécessite un énorme contrôle d’alimentation et leurs produits (contrôle des denrées alimentaires, information des consommateurs, plan de maitrise sanitaire, contrôle de l’alimentation, hygiène et sécurité alimentaire, analyse des risque etc.).

Les entreprises agroalimentaires : respect d’hygiène et de sécurité  

Nous pouvons dire que dans le secteur alimentaire, la traçabilité se définit comme étant cette capacité à retrouver et retracer, à travers les différentes étapes de production agroalimentaire, de transformation et de distribution ainsi que de cheminement de denrées alimentaires un produit ou un service depuis sa création jusqu’à sa destruction. C’est le suivi d’une denrée alimentaire tout au long de la chaîne alimentaire. Ainsi, elle permet de connaitre la composition et l’historique de chaque produit et de le situer dans le temps et l’espace pour répondre aux exigences alimentaires et aux normes sanitaires.

Deux méthodes de traçabilité dans les industries agro-alimentaires

Traçabilité en aval

Il faut savoir que la traçabilité en aval renvoie principalement au fait de tracer un produit suivant la chronologie.

Traçabilité en amont

Tandis que cette forme de traçabilité permet de suivre un produit en remontant la chronologie.

Notons que cela permet de répondre également aux prescriptions de la législation alimentaire et aux cahiers des charges des clients en termes de traçabilité.

De ce fait, sur les emballages, nous trouvons des informations telles que la date/ heure de la production et la date-limite qui garantissent la qualité des produits (d’origine animale ou autre).

Notons aussi que dans l’industrie des aliments (ou l’industrie alimentaire), l’image d’une entreprise alimentaire peut facilement être écornée, parfois même, de manière irrémédiable et définitive, si des failles dans sa traçabilité alimentaire sont établies. 

De ce fait, nous pouvons dire que ce système permet de garantir la sécurité sanitaire des produits ou des lots. En effet, dans les industries agroalimentaires, la traçabilité alimentaire dans la grande distribution permet de suivre la circulation des denrées et les transformations effectuées, et ce, de la ferme aux points de vente. Elle permet également de remonter la filière “produit alimentaire”, du début jusqu’à la fin, dans le but de revenir à l’origine d’une contamination.

Exemple d’application de la traçabilité dans le secteur agroalimentaire

Bien qu’il soit possible d’aborder la traçabilité de différentes manières, elle peut, toutefois, être envisagée sous deux angles :

Traçabilité de la chaîne

Dans le secteur agro alimentaire, elle signifie qu’il est possible de tracer l’historique depuis l’approvisionnement en matières premières (matière alimentaire, par exemple) et en pièces jusqu’à la mise en vente en passant par l’usinage, l’assemblage et la distribution. Cela permet premièrement aux fabricants alimentaires de suivre le lieu de livraison des produits ainsi qu’aux sociétés et aux consommateurs de connaître la provenance des produits.

Traçabilité interne

Elle renvoie au suivi du parcours des produits/pièces au sein d’un lieu spécifique limité d’une chaîne d’approvisionnement globale, tel qu’une société ou une usine. A titre d’exemple, une usine d’assemblage de moteurs acquiert des pièces de moteurs telles que des pistons auprès de ses fournisseurs et les assemble.

De plus, dans le secteur agro-alimentaire, la traçabilité est étroitement liée à la notion de gestion de production. En effet, on part de produits de base tels que des fruits, viandes, volailles, lait, céréales ou légumes qui se font transformer en produits finis (charcuterie, boissons, fromages, produits laitiers, produits animaliers, gâteaux, etc.)

En général, il faut savoir que la gestion et l’utilisation de l’historique de fabrication par l’usine peuvent être assimilées à la traçabilité.